Track and Trace
Contactez nous

Lexique Dangereux

Le transport de produits dangereux fait appelle à des notions spécifiques que vous retrouverez dans ce lexique dangereux proposé par Evertrans.

A


ACIER DE RÉFÉRENCE

Un acier ayant une résistance à la traction de 370 N/mm² et un allongement à la rupture de 27 %.

ACIER DOUX

Un acier dont la limite minimale de la résistance à la rupture par traction est comprise entre 360N/mm².

AÉROSOLS – GÉNÉRATEUR D’AÉROSOLS

Un récipient non rechargeable répondant aux prescriptions 6.2.4, fait de métal, de verre ou de matière plastique, contenant un gaz comprimé, liquéfié ou dissous, avec ou non un liquide, une pâte ou une poudre, et muni d’un dispositif de prélèvement permettant d’expulser le contenu en particules solides ou liquides en suspension dans le gaz, ou sous forme de mousse, de pâtes ou de poudre, ou encore à l’état liquide ou gazeux ;

AIEA

L’agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), (AIEA, P.O. Box 100, A-1400 Vienne).

ASSURANCE DE LA CONFORMITÉ

Matière radioactive : un programme systématique de mesures appliqué par une autorité compétente et visant à garantir que les dispositions de l’ADR sont respectées dans la pratique ;

ASSURANCE DE LA QUALITÉ

Assurance de la qualité un programme systématique de contrôles et d’inspections appliqué par toute organisation ou tout organisme et visant à donner une garantie adéquate que les prescriptions de sécurité de l’ADR sont respectées dans la pratique.
Autorité compétente
Autorité compétente l'(les) autorité(s) ou tout(s) autres(s) organisme(s) désigné(s) en tant que tel(s) dans chaque Etat et dans chaque cas particulier selon le droit national.

B


BIDON (jerricane)

Emballage en métal ou en matière plastique, de section rectangulaire ou polygonale, muni d’un ou plusieurs orifices.

BOBINE (classe 1)

Dispositif en plastique, en bois, en carton, en métal ou en tout autre matériau convenable, et formé d’un axe centrale et, le cas échéant, de parois latérales à chaque extrémité de l’axe. Les objets et les matières doivent pouvoir être enroulés sur l’axe et peuvent être retenus par les parois latérales.

BOITE À GAZ SOUS PRESSION

Voir « Aérosol ou générateurs d’aérosols ».

BOUTEILLE

Récipient à pression transportable, d’une capacité en eau ne dépassant pas 150 litres (voir aussi »Cadre de bouteilles » ).

C


CADRE DE BOUTEILLE

Cadre de bouteilles , un ensemble de bouteilles attachée entre elles et reliée par un tuyau collecteur et transportées en tant qu’ensemble indispensable. La contenance totale en eau ne doit pas dépasser 3 000l ; sur les cadres destinés au transport de gaz toxique de la classe 2 ( groupes commençant par la lettre T conformément au 2.2.2.1.3), cette capacité est limitée à 1 000 l.

CAISSE

Caisse , un emballage à faces pleines rectangulaires ou polygonales, en métal, bois, contre-plaqué, bois reconstitué, carton, matière plastique ou autre matériau approprié. De petits orifices peuvent y être pratiqué pour facilité la manutention ou l’ouverture, ou répondre aux critères de classement, à conditions de ne pas compromettre l’intégrité de l’emballage pendant le transport.

CAISSE MOBILE

Caisse mobile , voir « Conteneur.

CAISSE MOBILE CITERNE

Caisse mobile citerne , un engin qui doit être considéré comme un conteneur – citerne.

CARTOUCHE À GAZ

Cartouche à gaz , tout récipient non rechargeable contenant, sous pression, un gaz ou un mélange de gaz. Il peut être muni d’une valve.

CGEM

CGEM , voir « Conteneur à gaz à élément multiples.

CHARGE MAXIMALE ADMISSIBLE

Charge maximale admissible (pour les GRV souples), la masse nette maximale pour le transport de laquelle le GRV est conçu et qu’il est autorisé à transporter.

CHARGEMENT COMPLET

Chargement complet, tout chargement provenant d’un seul expéditeur auquel est réservé l’usage exclusif d’un véhicule ou d’un grand conteneur et pour lequel toutes opération de chargement ou de déchargement sont effectuées conformément aux instruction de l’expéditeur ou du destinataire.

CHARGEUR

Chargeur, l’entreprise qui charge les marchandises dangereuses dans un véhicule ou un grand conteneur.

CHAUFFAGE À COMBUSTION

Chauffage à combustion , un dispositif utilisant directement un combustible liquide ou gazeux et ne récupérant pas la chaleur du moteur de propulsion du véhicule.

CITERNE

Citerne , un réservoir, muni de ces équipements de service et de structure. Lorsque le mot est employé seul, il couvre les conteneurs – citernes, citerne mobiles, citernes démontables et citerne fixes tels que définis dans la présente section ainsi que les citernes qui constituent des éléments de véhicules -batterie ou CGEM.

CITERNE À DÉCHETS OPÉRANTS SOUS-VIDE

Citerne à déchets opérant sous vide , une citerne fixe, une citerne démontable, un conteneur citerne ou en caisse mobile citerne principalement utilisée pour le transport de déchets dangereux, construite ou équipée de manière spéciale pour faciliter le chargement et le déchargement des déchets selon les prescriptions du chapitres 6.7 ou 6.8 n’est pas considérée comme citerne a déchets selon les prescriptions du chapitre 6.10. Une citerne d’une capacité supérieure à 450 litres, autre qu’une citerne fixe, une citerne mobile, un conteneur citerne ou un élément de véhicule -batterie ou de CGEM qui n’est pas conçu pour le transport des marchandises sans rupture de charge et qui normalement ne peut être manutentionnée que si elle est vide.

CITERNE FERMÉE HERMÉTIQUEMENT

Citerne fermée hermétiquement , une citerne destinée au transport de liquides ayant pression de calcul d’au moins 4 bar, ou destinée au transport de matières solides (pulvérulentes ou granulaires) quelle que soit sa pression de calcul, dont les ouvertures sont fermées hermétiquement, et qui : – n’est pas équipée de soupapes de sécurité, de disques de rupture, d’autres dispositifs semblables de sécurité ou de soupapes de dépression ; ou – n’est pas équipée de soupapes de sécurité, de disques de rupture, d’autres dispositifs semblables de sécurité, mais est équipées de soupapes de dépression telles qu’autorisées par la disposition spéciale TE15 du 6.8.4 ; ou – est équipée de soupapes de sécurité précédées d’un disque de rupture conformément au 6.8.2.2.10, mais n’est équipée de soupapes de dépression ; ou – est équipée de soupapes de sécurité précédées d’un disque de rupture conformément au 6.8.2.2.2.10, et de soupapes de dépression telles qu’autorisées par la disposition spéciales TE15 du 6.8.4.

CITERNE FIXE

Citerne fixe, une citerne d’une capacité supérieure à 1000 litre fixée à demeure sur un véhicule (qui devient alors un véhicule citerne) ou faisant partie intégrante du châssis d’un tel véhicule ;

CITERNE MOBILE

Citerne mobile , une citerne multimodale conforme aux définitions du chapitre 6.7 ou du Code IMDG, indiquée par une instruction de transport en citerne mobile (code T) dans la colonne (10) du tableau A du chapitre 3.2, et ayant lorsqu’elle est utilisée pour le transport de matières de la classe 2, une capacité supérieur à 450 l.

CODE IMDG

Code IMDG , le code maritime international des marchandises dangereuses, règlement d’application du Chapitre VII, Partie A de la Convention internationale de 1974 pour la sauvegarde de la vie humaine en mer (Convention SOLAS), publié par l’Organisation maritime internationale (OMI) à Londres.

COLIS

Colis, le produit final de l’opération d’emballage prêt pour l’expédition, constitué par l’emballage ou le grand emballage ou le GRV lui-même avec son contenu. Le terme comprend les récipients à gaz tels que définis dans la présente section ainsi que les objets qui, de par leur taille, masse ou configuration, peuvent être transportés non emballés ou dans des berceaux, harasses, ou des dispositifs de manutention. Le termes ne s’applique pas au marchandises transportées en vrac ni aux matières transportées en citernes.

COMPOSANT INFLAMMABLE

Composant inflammable (pour les aérosols et les cartouches à gaz qui inflammable dans l’air, à pression normale, ou une matière ou préparation sous forme liquide dont le point d’éclair est inférieur ou égal à 100 °C.

CONTENANCE MAXIMALE

Contenance maximale , le volume intérieur maximum des récipients ou des emballages y compris des grands emballages et des grand récipients pour vrac (GRV), exprimé en mètres cubes ou litres.

CONTENANCE NOMINALE DU RÉCIPIENT

Contenance nominale du récipient , le volume nominal exprimé en litres de la matière dangereuse contenu dans le récipient. Pour les bouteilles à gaz comprimé, la contenance nominale sera la capacité en eau ou en bouteille.

CONTENEUR

Conteneur , un engin de transport (cadre ou un autre engin analogue) – ayant un caractère permanent et étant de ce fait suffisamment résistant pour permettre son usage répété ; – spécialement conçu pour facilité le transport de marchandises, sans rupture de charge, par un ou plusieurs mode de transport à un autre ; – muni de dispositifs facilitant l’arrimage et la manutention, notamment lors de son transbordement d’un moyen de transport à un autre ; – conçu de manière à faciliter le remplissage et la vidange (voir aussi Conteneur bâché , « Conteneur fermé , « conteneur ouvert , « Grand conteneur et « Petit Conteneur ) Une caisse mobile est un conteneur qui selon la norme EN 283 : 1991 présente les caractéristiques suivantes : – elle à une résistance mécanique conçue uniquement pour le transport sur un wagon ou un véhicule en trafic terrestre ou par navire roulier ; – elle n’est pas gerbable ; – elle peut être transférée du véhicule routier sur des béquilles et rechargée par les propres moyens à bord du véhicule.

CONTENEUR À GAZ À ÉLÉMENTS MULTIPLES

Conteneur à gaz à élément multiples (CGEM), un engin de transport comprenant des éléments qui sont reliés entre eux par un tuyau collecteur et montés dans un cadre. Les éléments suivants sont considérés comme des éléments d’un conteneur à gaz à éléments multiples : les bouteilles, les tubes, les fûts à pression, et les cadres de bouteilles ainsi que les citernes d’une capacité supérieure à 450 litres pour les gaz de la classe 2.

CONTENEUR BÂCHÉ

Conteneur bâché , un conteneur ouvert muni d’une bâche pour protéger la marchandise chargée.

CONTENEUR CITERNE

Conteneur citerne , un engin de transport correspondant à la définition du conteneur et comprenant un réservoir et des équipements, y compris les équipement permettant les déplacements du conteneur –citerne sans changement notable d’assiette, utilisée pour le transport de matières gazeuses, liquides, pulvérulente ou granulaires et ayant une capacité supérieur à 15,89 m3 (450 litres), lorsqu’il est destiné au transport de matière de la classe 2.

CONTENEUR FERMÉ

Conteneur fermé , un conteneur totalement fermé, ayant un toit rigide, des parois latérales rigides, des parois d’extrémité rigides et un plancher. Le terme englobe les conteneurs à toit ouvrant pour autant que le toit soit fermé pendant le transport ;

CONTENEUR OUVERT

Conteneur ouvert , un conteneur à toit ouvert ou un conteneur de type plate-forme.

CONTENEUR POUR VRAC

Conteneur pour vrac , une enceinte de rétention (y compris toute doublure ou revêtement) destinée au transport de matières solides qui sont directement en contact avec l’enceinte de rétention. Le terme ne comprend pas les emballages ni les citernes. Les conditions pour vrac sont : – de caractère permanent et étant de ce fait suffisamment résistants pour permettre un usage répété ; – spécialement conçus pour faciliter le transport de marchandises sans rupture de charge par un ou plusieurs moyens de transport ; – munis de dispositifs les rendant faciles à manutentionner ; – d’une capacité d’au moins 1,0m3 Les conteneurs pour vrac peuvent être, par exemple, des conteneurs, des conteneurs pour vrac offshore, des bennes, les bacs pour vrac, des caisses mobiles, des conteneurs trémie, des conteneurs à rouleaux, des compartiments de charge de véhicules.

CONTENEUR POUR VRAC OFFSHORE

Conteneur pour vrac offshore , un conteneur pour vrac spécialement conçu pour servir de manière répétée en provenance ou à destination d’installations offshore ou entre de telles installations. Il doit être construit et conçu selon les règles relatives à l’agrément des conteneurs offshore manutentionnés en haute mer énoncées dans le document MSC/Circ.860 publié par l’Organisation Maritime Internationale (OMI).

CORPS

Corps (pour toutes les catégories de GRV autre que les GRV composites), récipient proprement dit, y compris les orifices et leurs fermetures, à l’exclusion de l’équipement de service.

CSC

CSC, la Convention international sur la sécurité des conteneurs (Genève, 1972) telle qu’amendée et publiée par l’Organisation maritime internationale (OMI), à Londres.

D


DÉCHETS

Déchets des matières, solutions, mélanges ou objets qui ne peuvent pas être utilisés tels quels, mais qui sont transportés pour être retraités, déposés dans une décharge ou éliminés par incinération ou par une autre méthode.

DESTINATAIRE

Destinataire , le destinataire selon le contrat de transport. Si le destinataire désigne un tiers conformément aux dispositions applicables au contrat de transport, ce dernier est considéré comme le destinataire au sens de l’ADR. Si le transport s’effectue sans le contrat de transport, l’entreprise qui prend en charge les marchandises dangereuses à l’arrivée doit être considérée comme le destinataire.

DIRECTIVE CE

Directive CE , des dispositions décidées par les institutions compétente de la communauté européenne et qui lient tout Etat membre destinataire quant aux résultats à atteindre, tout en laissant au instances nationales la compétence quant à la forme et aux moyens.

DISPOSITIF DE MANUTENTION

Dispositif de manutention (pour les GRV souples), tout élingue, sangle, boucle ou cadre fixé au corps du GRV ou constituant la continuation du matériau avec lequel il est fabriqué.

DOUBLURE

Doublure une gaine tubulaire ou un sac placé à l’intérieur mais ne faisant pas partie intégrantes d’un emballage, y compris d’un grand emballage ou d’un GRV, y compris les moyens d’obturation de ses ouvertures.

E


EMBALLAGE

Emballage un récipient et tous les autres élément ou matériaux nécessaires pour permettre au récipient de remplir sa fonction de rétention (voir aussi « Grand emballage et « Grand récipient pour vrac (GRV).

EMBALLAGE COMBINÉ

Emballage combiné , une combinaison d’emballages pour le transport, constitué par un ou plusieurs emballages intérieurs assujettis dans un emballage extérieur comme il est prescrit au 4.1.1.5.

EMBALLAGE COMPOSITE (matières plastique)

Emballage composite (matières plastique) , un emballage constitué d’un récipient intérieur en matière plastique et d’un emballage extérieur (métal, carton, contre plaqué, etc.). Une fois assemblé cette emballage demeure un tout indissociable ; il est rempli, stocké, expédié et vidé tel quel.

EMBALLAGE COMPOSITE (verre porcelaine ou grés)

Emballage composite (verre porcelaine ou grés) , un emballage constitué d’un récipient intérieur en verre, porcelaine ou grés et d’un emballage extérieur (métal, bois, carton, matière plastique expansée, etc.). Une fois assemblé, cette assemblé, cet assemblage demeure un tout indissociable ; il est rempli, stocké, expédié et vidé tel quel.

EMBALLAGE DE SECOURS

Emballage de secours un emballage spécial dans lequel des colis de marchandises dangereuses endommagés, défectueux ou présentant des fuites, ou des marchandises dangereuses qui ne sont répandues ou qui ont fui de leur emballage sont placés pour le transport en vue de leur récupération ou élimination.

EMBALLAGE ÉTANCHE AUX PULVÉRULENTSs

Emballage étanche aux pulvérulents , un emballage ne laissant pas passé des contenus secs, y compris des matières solides finement pulvérisées produites aux cours du transport.

EMBALLAGE EXTÉRIEUR

Emballage extérieure , la protection extérieure d’un emballage composite ou d’un emballage combiné, avec les matériaux absorbants, matériaux de rembourrage et tous autres élément nécessaires pour contenir et protéger les récipients intérieur ou les emballages intérieurs.

EMBALLAGE INTÉRIEUR

Emballage intérieur , un emballage qui doit être muni d’un emballage extérieur pour le transport.

EMBALLAGE INTERMÉDIAIRE

Emballage intermédiaire , un emballage placé entre des emballages intérieurs, ou des objets, et un emballage extérieur.

EMBALLAGE MÉTALLIQUE LÉGERr

Emballage métallique léger , un emballage à section circulaire, elliptique, rectangulaire ou polygonale (également conique), ainsi q’un emballage à chapiteau conique ou en forme de seau, en métal par exemple fer blanc, ayant une épaisseur de parois inférieure à 0,5 mm, à fond plat ou bombé, muni d’un ou de plusieurs orifices et non visé par les définitions données pour le fût et jerricane.

EMBALLAGE RECONSTRUIT

Emballage reconstruit , un emballage, notamment a) un fût métallique : i) résultant de la production d’un type d’emballage ONU qui répond aux dispositions du chapitre 6.1 à partir d’un type non conforme à ces dispositions ; ii) résultant de la transformation d’un type d’emballage ONU qui répond aux dispositions du chapitre 6.1 en un autre type conforme aux mêmes dispositions ; ou iii) dont certains élément faisant intégralement partie de l’ossature (tels que les dessus non amovibles) ont été remplacés ; b) fût en plastique : i) obtenu par conversion d’un type ONU en un autre type ONU (1H1 en 1H2, par exemple) ; ou ii) ayant subi le remplacement d’éléments d’ossatures intégrés. Les fûts reconstruits sont soumis aux prescriptions du chapitre 6.1 qui s’appliquent aux fûts neufs du même type.

EMBALLAGE RÉUTILISÉ

Emballage réutilisé , un emballage qui, après examen, à été déclaré exempte de défauts pouvant affecter son aptitude à subir les épreuves fonctionnelles. Cette définition inclut notamment ceux qui sont remplis à nouveau de marchandises compatibles, identiques ou analogues, et transportés à l’intérieur des chaînes de distributions dépendant de l’expéditeur du produit.

EMBALLEUR

Emballeur , l’entreprise qui rempli la marchandise dangereuses dans des emballages, y compris les grands emballages et les grands récipients pour vrac (GRV) et, le cas échéant, prépare les colis aux fins de transport.

EN

EN (Norme), une norme européenne publié par le Comité européenne de normalisation (CEN), (CEN- 36, rue de Stassart. B-1050 Bruxelles).

ENTRETIEN RÉGULIER d’un GRV rigide

Entretient régulier d’un GRV rigide , voir sous « Grand récipient pour vrac (GRV).

ENTRETIEN RÉGULIER d’un GRV souple

Entretient régulier d’un GRV souple , voir sous « Grand récipient pour vrac (GRV).

ENTRETIEN RÉGULIER d’un GRV souple

Entretient régulier d’un GRV souple l’exécution d’opérations régulières sur un GRV souple en matières plastique ou matières textile, telle que : a) nettoyage ; ou b) remplacement d’éléments ne faisant pas partie intégrante du GRV, tels que doublure et liens de fermetures, par des éléments conformes aux spécifications d’origine du fabricant ; à condition que ces opérations n’affectent pas le fonction de rétention du GRV souple ni sa conformité au modèle type.

ENVOI

Envo , un ou plusieurs colis, ou un chargement de chargement de marchandises dangereuses présentés au transport par expéditeur.

EPREUVE D’ÉTANCHÉÏTÉ

Epreuve d’étanchéité , une épreuve de l’étanchéité d’une citerne, d’un emballage ou d’un GRV, ainsi que de l’équipement ou des dispositifs de fermetures.

EQUIPEMENT DE SERVICE

a) de la citerne, les dispositifs de remplissage, de vidange, d’aération, de sécurité, de réchauffage et d’isolations thermique ainsi que les instruments de mesure. b) Des éléments de d’un véhicule batterie ou d’un CGEM, les dispositifs de remplissage, et de vidange, y compris le tube collecteur, les dispositifs de sécurité ainsi que les instruments de mesure ; c) D’un GRV, les dispositifs de remplissage et de vidange et, le cas échéant, les dispositifs de décompression ou d’aération, dispositifs de sécurité, de chauffage et d’isolation thermique ainsi qu’appareil de mesure.

EQUIPEMENT DE STRUCTURE

Equipement de structure a) de la citerne d’un véhicule citerne ou d’une citerne démontable, les éléments de la fixation, de consolidation, de protection ou de stabilité qui sont extérieurs ou intérieur au réservoir. b) De la citerne d’un conteneur citerne, les éléments d consolidation, de fixation, de protection ou de stabilité qui sont extérieurs ou intérieurs au réservoir ; c) Des éléments d’un véhicule batterie ou d’un CGM, les éléments de consolidation, de fixation, de protection ou de stabilité qui sont extérieurs ou intérieurs au réservoir ou au récipient ; d) D’un GRV, pour tous GRV autres que les GRV souple, les éléments de consolidation, de fixation, de manutention de protection ou de stabilité du corps (y compris palette d’embase pour les GRV composite avec récipient à l’intérieur en plastique).

EXPÉDITEUR

Expéditeur l’entreprise qui expédie pour elle-même ou pour un tiers des marchandises dangereuses. Lorsque le transport est effectué sur la base d’un contrat de transport, l’expéditeur selon le contrat est considéré comme l’expéditeur selon le contrat est considéré comme l’expéditeur.

EXPLOITANT D’UN CONTENEUR CITERNE OU D’UN CITERNE MOBILE

Exploitant d’un conteneur citerne ou d’une citerne mobile , l’entreprise au nom de laquelle le conteneur -citerne mobile sont immatriculés ou admis au trafic.

F


FERMETURE

Fermeture , dispositif servant à fermer l’ouverture d’un récipient.

FÛT

Fût , un emballage cylindrique à fond bombé, en métal, matière plastique, contre-plaqué ou autre matériau approprié. Cette définition englobe les emballages ayant d’autres formes, par exemple les emballages ronds à chapiteau conique ou les emballages ayant d’autres formes, par exemple les emballages ronds à chapiteau conique ou les emballages en forme de seau. Les « tonneau en bois et les jerricanes ne sont pas concernés par cette définition.

FÛT À PRESSION

Fût à pression , un récipient à pression transportable de construction soudée d’une contenance en eau supérieure à 150 l ne dépassant pas 1 000 l (par exemple, un récipient cylindrique équipé de cercles de roulages, des sphères sur patins).

G


GAZ

Gaz, une matière qui : a) à 50°C exerce une pression de vapeur supérieure à 300 kPa (3bar) ; ou b) est entièrement gazeuse à 20 °C à la pression normale.

GRAND CONTENEUR

Grand conteneur , a) un conteneur d’un volume intérieur supérieur à 3 m 3; b)au sens de la CSC, un conteneur de dimensions telles que la surface délimitée par les quatre angles inférieurs extérieurs soit : i) d’au moins 14 m² (150 pieds carrés) ou ii) d’au moins 7 m² (75 pieds carrés) s’il est pourvu de pièces de coin aux angles supérieurs.

GRAND EMBALLAGE

Grand emballage , un emballage qui consiste en un emballage extérieur contenant des objets ou des emballages intérieurs et qui a) est conçu pour une manutention mécanique ; b) à une masse net supérieur à 400 kg ou une contenance supérieurs à 450 litres, mais dont le volume ne dépasse pas 3 m 3.

GRAND RÉCIPIENT POUR VRAC

Grand récipient pour vrac (GRV) un emballage transportable rigide ou souple autres que ceux qui sont spécifiés au chapitre 6.1 a) d’une contenance : i) ne dépassant pas 3 m3 =, pour les matières solides et liquide du groupe d’emballage II et III. ; ii) ne dépassant pas 1.5 m3, pour les matières solides du groupe d’emballage I emballées en GRV souples, en plastique rigide, composites, en carton ou en bois iii) ne dépassant pas 3 m3, pour les matières solides du groupe d’emballage I emballées en GRV métalliques ; iv) ne dépassant pas 3m3, pour les matières radioactives de la clase 7 ; b) conçu pour une manutention mécanique ; c) pouvant résister aux sollicitations produites lors de la manutention et du transport, ce qui doit être confirmé par les épreuves spécifiées au chapitre 6.5.

GROUPE D’EMBALLAGE

Groupe d’emballage , aux fins d’emballage, un groupe auxquels sont affectés certaines matières en fonction du degré de danger qu’elles présentent pour le transport. Les groupes d’emballage on les significations suivantes qui sont précisée dans la partie 2 : Groupe d’emballage I : matière dangereuse Groupe d’emballage II : matière moyennement dangereuses ; Groupe d’emballage III : matière faiblement dangereuses.

GRV composite avec récipient intérieurs en plastique

GRV composite avec récipient intérieurs en plastique , un GRV se composant d’éléments d’ossature sous forme d’enveloppe extérieur rigide entourant un récipient intérieur en plastique, comprenant tout équipement de service ou autres équipement de structure. Il est confectionné de telles manières une fois assemblées, enveloppe extérieure, récipient intérieur constituent un tout indissociable qui est utilisé comme tel pour les opérations de remplissage, de stockage, de transport ou de vidange.

GRV en bois

GRV en bois un GRV se composant d’un corps en bois, rigide ou pliable, avec doublure (mais pas d’emballages intérieurs) et de l’équipement du service de l’équipement de structures appropriés.

GRV en carton

GRV en carton , un GRV se composant d’un corps en carton avec ou sans couvercle supérieur et inférieur indépendant, si nécessaire d’une doublure (mais pas d’emballages intérieurs), et de l’équipement de service et de l’équipement de structure appropriés.

GRV en plastique rigide

GRV en plastique rigide , un GRV se composant d’un corps en plastique rigide, qui peut comporter une ossature et être doté d’un équipement de service approprié.
GRV métallique
« GRV métallique , se composant d’un corps métallique ainsi que de l’équipement de service et de l’équipement de structures appropriés.

GRV protégé

GRV protégé (pour les GRV métalliques), un GRV muni d’une protection supplémentaire contre les chocs. Cette protection peut prendre, par exemple, la forme d’une paroi multicouche (construction « sandwich ou d’une double paroi, ou d’un bâti avec enveloppe, en treillis métallique.

GRV souple

GRV souple , un GRV se composé d’un corps constitué de film, de tissu ou de tout autre matériau souple ou encore de combinaisons de matériaux ce genre, et, si nécessaire, d’un revêtement intérieur ou d’une doublure, assorti des équipements de service de manutention appropriés.

H


Harasse

Un emballage extérieur à parois claire-voie.

Hermétique

Voir sous « Citerne fermée hermétiquement ».

I


IMDG

Voir « Code IMDG ».

INSTRUCTIONS TECHNIQUE DE L’OACI

Les Instructions techniques pour la sécurité du transport aériens des marchandises dangereuses en complément à l’Annexe 18 0 LA Convention de Chicago relative à l’aviation civile internationale (Chicago, 1944) publiée par l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) à Montréal.

ISO

Une norme internationale publié l’Organisation internationale de normalisation (ISO), ISO – 1, rue de Varembé. CH -1204 Genève 20.

J


JERRICANE

Voir « Bidon »

K


Aucun résultat

L


Aucun résultat

M


MANUEL D’ÉPREUVE DE CRITÈRE

La quatrième édition révisée de la publication des Nations Unies intitulée « Recommandations relatives au transport des marchandises dangereuses, manuel d’épreuves et de critères (ST/SG/AC.10/11/Rev.4).

MARCHANDISE DANGEREUSE

Les matières et objets dont le transport est interdit selon l’ADR ou autorisé uniquement dans les conditions qui y sont prévues.

MASSE BRUTE MAXIMALE ADMISSIBLE

Masse brute maximale admissible.

MASSE D’UN COLIS

Sauf indications contraire, la masse brute du colis. La masse des conteneurs et des citernes utilisés pour le transport de marchandises n’est pas comprise dans les masses brutes.

MASSE NETTE MAXIMALE

La masse nette maximale du contenu unique en masse combinée maximale des emballages intérieurs et de leurs contenu, exprimée en kilogrammes.

MATIÈRES PLASTIQUES RECYLCÉES

Des matières récupérées sur des emballages industriels usagés qui ont été nettoyés traités pour être soumis au recyclage.

N


NOM TECHNIQUE

Un nom chimique reconnu, le cas échéant un nom biologique reconnu, ou un autre nom utilisé couramment dans les manuels, les revues et les textes sientifiques et techniques (voir 3.1.2.8.1.1).

NUMÉRO ONU

Le numéros identification à 4 chiffres des matières ou des objets extrait du Règlement Type de l’ONU.

O


ORGANISME DE CONTRÔLE

Organisme indépendant de contrôle et d’épreuve, agréé par l’autorité compétente.

P


PETIT CONTENEUR

Conteneur d’un volume intérieur d’au moins 1 m3 et non supérieur à 3 m3.

PLATEAU

Feuille en métal, en plastique, en carton ou en tout autre matériau convenable, placé dans les emballages intérieurs, intermédiaires ou extérieurs qui permet un rangement serrés dans ces emballages. La surface du plateau peut être façonnée de façon que les emballages ou objets puissent être insérés, maintenus en sécurité et séparés les uns des autres.

POINT D’ÉCLAIR

Température la plus basse d’un liquide à laquelle ses vapeurs forment avec l’air un mélange inflammable.

PRESSION DE CALCUL

Pression fictive au moins égale à la pression d’épreuve, pouvant dépasser plus ou moins la pression de service selon le degré de danger présenté par la matière transportée, qui sert uniquement à déterminer l’épaisseur des parois du réservoir, indépendamment de tout dispositif de renforcement extérieur ou intérieur.

PRESSION DE REMPLISSAGE

Pression maximale effectivement développé dans la citerne lors du remplissage sous pression.

PRESSION DE SERVICE

Pression stabilisée d’un gaz comprimé à la température de référence de 15°C dans un récipient à pression plein.

PRESSION DE VIDANGE

Pression maximale effectivement développée dans la citerne lors de la vidange sous pression.

PRESSION D’ÉPREUVE

Pression d’épreuve , la pression qui doit être appliquée lors d’une épreuve de pression pour le contrôle initial ou périodique.

PRESSION MAXIMALE DE SERVICE

La plus haute des trois valeurs suivantes : a) valeur maximale de la pression effective autorisée dans la citerne lors d’une opération de remplissage (pression maximale autorisée de remplissage) ; b) valeur maximale de la pression effective autorisée dans la citerne lors d’une opération de vidange (pression maximale autorisée de vidange) ; c) pression manométrique effective à laquelle elle est soumise par son contenu (y compris les gaz étrangers qu’il peut renfermer) à la température maximale de service. Sauf conditions particulières prescrites dans le chapitre 4.3, la valeur numérique de cette pression de service (pression manométrique) ne doit pas être inférieure à la pression de vapeur de la matière de remplissage à 50 °C (pression absolue). Pour les citerne munies de soupapes de sécurité (avec ou sans disque de rupture), à l’exception des citernes destinées au transport de gaz de la classe 2, comprimés, liquéfiés ou dissous, la pression prescrite pour fonctionnement de ces soupapes de sécurité.

Q


Aucun résultat

R


RéÉACTION DANGEREUSE

Une combustion ou un dégagement de chaleur considérable ; b) l’émanation de gaz inflammables, asphyxiants, comburant ou toxiques ; c) la formation de matières corrosives ; d) la formation de matières instables, e) une élévation dangereuse de la pression (pour les citernes seulement).

RÉCIPIENT

Enceinte de rétention destinée à recevoir ou à contenir des matières ou objets, y compris les moyens de fermeture quelle qu’en soit la nature, utilisé en tant qu’emballage intérieur ou intermédiaire.

RÉCIPIENT

Une caisse, une bouteille, une boite, un fût, une jarre ou un tube ainsi que leurs moyens de fermeture quelle qu’en soit la nature, utilisé en tant qu’emballage intérieur ou intermédiaire.

RÉCIPIENT À PRESSION

Un terme générique pour une bouteille, un tube, un fût à pression, un récipient cryogénique fermé ou un cadre de bouteilles.

RÉCIPIENT CRYOGÉNIQUE

Récipient à pression transportable isolé thermiquement pour le transport de gaz liquéfiés réfrigérés, d’une contenance en eau ne dépassant pas 1 000 l.

RÉCIPIENT DE FAIBLE CAPACITÉ CONTENANT DU GAZ

Voir « Cartouche à gaz ».

RÉCIPIENT INTÉRIEUR

Récipient qui doit être muni d’un emballage extérieur pour remplir sa fonction de rétention.

RÉCIPIENT INTÉRIEUR RIGIDE

Pour les GRV composite, CE récipient conserve sa forme générale lorsqu’il est vide sans les fermetures soient en place et sans le soutien de l’enveloppe extérieure. Tout récipient intérieur qui n’est pas « rigide est considéré comme souple.

RÈGLEMENT ECE

Règlement annexé à l’Accord concernant l’adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues ; aux équipement et aux pièces reconnaissance réciproque des homologations délivrées conformément à ces prescriptions (Accord de 1958, tel que modifié).

RÈGLEMENT type de l’ONU

Le Règlement type annexé à la treizième édition révisée Recommandations relatives au transport de marchandises dangereuses publiée par l’Organisation des Nations Unies (ST/SG/AC.10/1/Rec.13).

REMLPISSEUR

« Remplisseur , l’entreprise qui remplit les marchandises dangereuses dans une citerne (véhicule citerne démontable, citerne mobile, conteneur citerne) ou dans un véhicule –batterie ou CGEM, ou dans un véhicule, un grand conteneur ou un petit conteneur pour vrac.

Réservoir

Réservoir , l’enveloppe qui contient la matière (y compris les ouvertures et les moyens d’obturation).

RID

RID, le règlement concernant le transport internationale ferroviaire des marchandises dangereuses, annexe 1 à l’appendice B (Règle uniformes concernant le contrat de transport international ferroviaire des marchandises) (CIM) de la COTIF (Convention relative aux transports internationaux ferroviaires).

Rubrique collective

Rubrique collective , un groupe défini de matières ou d’objets (voir 2.1.1.2, B, C et D).

Rubrique n.s.a. (non spécifié par ailleurs)

Rubrique n.s.a. (non spécifié par ailleurs) , une rubrique collective à laquelle peuvent être affectés des matières, mélanges, solutions ou objets, qui a) Ne sont pas nommément mentionnés au tableau A du chapitre 3.2, et b) Présentent des propriétés chimiques, physiques ou dangereuses qui correspondent a la classe, au code de classification, au groupe d’emballage et au nom et à la description de la rubrique n.s.a.

S


SAC

Emballage flexible en papier, film de matière plastique, textile, matériau tissé ou autre matériau approprié.

SGH

Système Général Harmonisé de classification et d’étiquetage des produits chimiques publiés par les nations Unies sous la cote ST/SG/AC.10/30.

SOLIDE

Une matière dont le point de fusion ou le point de fusion initial est supérieur à 20 °C à une pression de 101,3 kPa, ou une matière qui n’est pas liquide selon la méthode d’épreuve ASTM D 4359-90 ou qui est pâteuse selon le critères applicables à l’épreuve de détermination de la fluidité ( épreuve de pénétromètre) décrite sous 2.3.4.

SOUPAPE DE DÉPRESSION

Un dispositif à ressort sensible à la pression fonctionnant automatiquement, pour protéger la citerne contre une dépression intérieure inadmissible.

SOUPAPE DE SÉCURITÉ

Un dispositif à ressort sensible à la pression fonctionnant automatiquement, pour protéger la citerne contre une dépression intérieure inadmissible.

SUREMBALLAGE

Suremballage , une enveloppe utilisée par un même expéditeur pour un ou plusieurs colis en faire une unité plus facile à manutentionner et à arrimer au cours du transport. Exemples de suremballages ; a) un plateau de chargement, tel qu’une palette sur laquelle plusieurs colis sont placés ou gerbés et assujettis par une bande de plastique, une housse de film rétractable ou étirable ou par d’autres moyens adéquats ; ou b) un emballage extérieur de protection tel qu’une caisse ou une Harase.

T


Aucun résultat

U


Aucun résultat

V


Aucun résultat

W


Aucun résultat

X


Aucun résultat

Y


Aucun résultat

Z


Aucun résultat


Retour en haut de page
Track and Trace Contactez Evertrans par email