Transport de marchandises pour les sociétés
Track and Trace
Contactez nous

Actualités d'Evertrans

La limitation des émissions CO2 des poids lourds

Mardi, un accord a été émis par le Parlement européen et le Conseil. Pour la première fois, l’UE va limiter ses émissions de CO2 des camions. Son objectif est de les réduire de 30% d’ici 2030. Cet accord doit cependant encore être validé par le Parlement en session plénière avec les 28 États membres.

Termes de l’accord

Cet accord stipule que les poids lourds devront réduire leurs émissions de 15% d’ici 2025 afin d’atteindre 30% d’ici 2030 par rapport aux niveaux d’émissions de 2019.

L’accord cherche à inciter la production de véhicules à faibles émissions et à émissions nulles. Cette mesure a pour  but d’encourager l’industrie automobile à participer à ce changement au vu des bénéfices engendré par le progrès technologique.

Jusqu’à aujourd’hui, l’UE s’était fixé pour objectif de réduire les émissions  des véhicules légers et non des poids lourds. Cependant, ces derniers produisent environ un quart des émissions de CO2 du transport routier ce qui représente 6%  des émissions totales de CO2 de l’UE.

Cet accord permettrait  selon les estimations de l’ONG Transport et environnement, d’économiser 20 000 euros de carburants pour un camion dans les cinq ans, et dès 2030 d’économiser 60 000 euros sur les cinq années suivantes.

VERA : La Roue Du Future

Vera est un Tracteur électrique conceptualisé par VOLVO TRUCK qui ne possède pas de cabine. Ce dernier est entièrement autonome et électrique, il est connecté en permanence au cloud afin d’être surveillé à distance.

Vera n’est pour le moment qu’au stade de prototype. Elle permettrait cependant en travaillant 24/7 une livraison beaucoup plus rapide à ses clients. Sa marge de manœuvre n’opérera que sur les sites logistiques, les ports ou entre deux sites situés à faible distance l’un de l’autre.

Contrairement aux préjugés émis, Vera préservera les emplois car elle effectuera uniquement les manœuvres répétitives pouvant être robotisés. Elle n’est cependant pas en mesure d’effectuer les manœuvres compliqués ou les longues distances qui demandent les qualités de conduite de chauffeurs expérimentés.

Eva Parente


JEFTA: l’accord de libre échange entre l’UE et le Japon

En négociation depuis 2013, l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Japon JEFTA (Japan-EU Free trade agreement- Accord de libre-échange entre l’UE et le Japon) a été signé le 17 juillet 2018 et est entrer en vigueur depuis le 1er février 2019.

L’enjeu du JEFTA

Le Japon est la quatrième économie mondiale ce qui représente un potentiel considérable de croissance pour les entreprises internationales. Malgré cela, le Japon n’est que le septième marché d’exportation de l’UE, le deuxième partenaire commercial  de l’UE en Asie (après la Chine).

Il existait de nombreux freins au développement des échanges commerciaux avec le Japon tels que :

  • Des droits de douane élevés sur certains produits,
  • Des coûts de mises en conformité avec les règles et réglementations japonaise lorsque qu’elles ne sont pas à l’échelle des normes internationales,
  • Des entraves techniques au commerce qui empêchent les entreprises étrangères de participer aux marchés publics dans certains secteurs,
  • Des normes différentes sur les voitures  et les pièces détachées qui augmente donc le coût de fabrication de ces produits destinés au Japon par rapport à ceux destinés à l’UE

Ce qui représentait un surcoût de 10 à 30% pour les exportateurs.

Cet accord de libre-échange ouvre à l’UE un marché de 511.8 millions de consommateurs envisageable. Dans la situation inverse, pour le Japon la JEFTA lui permet de déboucher sur 126 millions de consommateurs.

Les gains attendus

L’accord JEFTA, selon une étude indépendante, permettrait d’augmenter les exportations jusqu’à 25% après la suppression de tous les freins évoqués précédemment. Pour exemple, les exportations de produits alimentaires transformés pourraient augmenter jusqu’à 180%. De plus, le Japon a donné son accord pour aligner ses normes de fabrication automobiles sur les normes internationales qu’applique l’UE. Cela va donc permettre de faciliter les exportations des constructeurs automobiles de l’UE vers le Japon.

Chaque milliard d’euros d’exportations représente environ 14 000 emplois en Europe. Donc, plus l’Europe exporte plus elle génère et sauvegarde des emplois.

La France doit poursuivre ses efforts pour accroître son attractivité pour compenser un Brexit sans-accord (Voir : https://www.evertrans.fr/brexit-do-you-get-it-comprendre-se-preparer/ )

Quelles entreprises en bénéficient ?

JEFTA facilitera les exportations des entreprises qui conçoivent et/ou vendent  les produits suivants :

  • Produits agroalimentaires
  • Machines électriques
  • Produits pharmaceutiques
  • Dispositifs médicaux
  • Véhicules à moteur
  • Matériel de transport
  • Textiles et habillement
  • Chaussures et articles en cuir
  • Produits forestiers
  • Les machines électriques
  • Les produits chimiques

Les entreprises proposant les services suivants seront-elles aussi bénéficiaire :

  • Service aux entreprises
  • Service financiers
  • Télécommunications
  • Transport
  • Distribution
  • Services postaux et de courtier

Les opérateurs agrées OEA (Opérateur Economique Agrée) seront avantagés face à la concurrence concernant les opérations import/export avec le Japon. En effet, le statut OEA est reconnu entre l’union Européenne et celui-ci (équivalent du AEO– Autorised Economic  Operator japonais)

Les principales mesures mises en place

Les principales mesures du JEFTA permettent :

  • L’élimination progressive des droits de douane sur plus de 97% des produits
  • La suppression des quotas d’importation
  • La concordance des normes européennes et japonaises
  • L’étiquetage des articles textiles sera harmonisé
  • La reconnaissance de plus de 200 IGP (avantage pour l’agroalimentaire européen)
  • L’ouverture des marchés publics (accessible d’avantage pour les européens)

Une nouvelle image sur le monde

Cet accord commercial est l’accord le plus important jamais signé par l’Union Européenne. C’est le 1er accord commercial international qui intègre la lutte contre le changement climatique. Il stipule des normes qui défendent le travail, la sécurité et la protection de l’environnement et des consommateurs. Il renforce les engagements de l’UE et du Japon sur le développement durable et la lutte contre le changement climatique et préserve pleinement les services publics.

De plus, l’accord donne naissance à une zone de libre-échange dont la richesse produite s’élève à près d’un quart du PIB mondial.

Sur un plan géopolitique, cet accord économique majeur entre deux des plus grandes puissances économiques mondiales démontre qu’on ne compte pas subir la stratégie de protectionnisme américaine.

Au vu de nombreux accords internationaux tels que l’ALENA, les BRICS, le CETA ; il devient vital et logique pour l’avenir de l’UE de développer des accords sur le continent asiatique.

Source : Douane.gouv.fr – European commision

Eva PARENTE


BREXIT: Do you get it ? Comprendre & se préparer

En 1957 l’Europe des six (France, Allemagne, Italie, Belgique, Luxembourg et Pays-Bas) signe le traité de Rome. La Communauté Économique Européenne (CEE) est lancée. Son but étant de favoriser les échanges de services et de marchandises sans avoir de politique commune pour autant entre les états. C’est en 1973 que le Royaume-Uni adhère à la CEE.

Cependant, le 23 juin 2016 après 43ans de libre-échange avec l’Union Européenne, 51.9% des Britanniques votent à travers un référendum en faveur du BREXIT. (« British »- britannique et « Exit » -sortie).

Quelles sont les différentes décisions possibles ?

Après deux ans de négociations, deux décisions sont encore possibles :

  • Une sortie du Royaume-Uni de l’UE avec accord
  • Une sortie du Royaume-Uni de l’UE sans accord

La date buttoir d’annonce de la prise de décision est le 29 mars 2019. Dans les deux cas, le Royaume-Uni ne sera plus membre de l’UE et cela dès le 30 mars 2019.

Si le projet d’accord est approuvé, sur le plan douanier rien ne sera différent. Le Royaume-Uni bénéficiera toujours des dispositions du marché intérieur ainsi que de l’Union douanière bien qu’il ne fera plus parti juridiquement de l’UE. Cette mesure sera appliquée du 30/03/2019 au 31/12/2020.

A l’inverse, si le projet d’accord n’est pas approuvé, dès le 30/03/2019 les formalités douanières seront agencées.

Quelles sont les entreprises concernées ?

  • Les entreprises vendant ou fournissant des services au Royaume-Uni
  • Les entreprises acheteuses de biens
  • Les entreprises ayant un prestataire de services au Royaume-Uni
  • Les entreprises détenant une filiale au Royaume-Uni
  • Les entreprises ayant des salariés expatriés au Royaume-Uni ou inversement
  • Les entreprises transportant des marchandises ou personnes
  • Les entreprises se basant sur la protection de titres de propriété intellectuelle actifs au Royaume-Uni  (brevets, certificats d’obtention végétale, etc…)
  • Les entreprises impliquées dans un projet européen avec des partenaires britanniques
  • Les entreprises réalisant des missions au Royaume-Uni

Comment le Brexit va-t-il impacter les entreprises ?

Dépourvu d’accord, le BREXIT aura une incidence sur l’activité économique des entreprises. Un nouveau savoir-faire devra être intégré aux entreprises n’ayant pas ou peu d’expérience en dédouanement. Elles devront assimiler différentes procédures :

  • Les formalités douanières 

Il faudra réaliser une déclaration de marchandises avec le Royaume-Uni pour les importations et les exportations.

  • Les contrôles documentaires et des marchandises

Des contrôles effectués par les services du ministère de l’agriculture et de l’alimentation seront mis en place. Les importateurs subiront des contrôles sanitaires ou phytosanitaires de leurs marchandises.

  • Les formalités de transit des marchandises

Une fois sorti de l’UE, les Britanniques souhaitent adhérer à la Convention pour le Transit Commun. Cette mesure juridique est mise en place tant pour l’UE que pour certains de ses pays limitrophes comme la Suisse. Cependant, la date  d’entrée en vigueur n’est toujours pas établie.

  • Les formalités de sécurité et de sûreté (ECS/ICS)

Pour l’entrée et pour la sortie sur le territoire, des nouvelles taxes seront applicables. Elles varieront selon les marchandises et selon les accords qui seront peut-être établis au paiement de droits et de taxes en plus des mesures politique commerciales.

Comment se préparer à la décision sans accord ?

Pour s’y préparer, il est recommandé d’effectuer plusieurs mesures internes. Dans un premier temps, il faut « s’informer sur les modalités de réalisation et les fondamentaux du dédouanement. »

Ensuite, il est nécessaire d’avoir une transparence sur les volumes déclaratifs et sur la capacité de l’entreprise à faire face aux nouvelles mesures du BREXIT concernant les flux à destination ou en provenance du Royaume-Uni.

D’après Emmanuelle GIDOIN, chargée de mission action économique et entreprises- MA2E

Quelles sont les aides mises en place ?

Pour aider les entreprises à faire face à ce changement, des mesures sont mises en place. Des sessions d’informations ainsi que des formations sur le dédouanement sont disponibles sur divers plateformes. Vous pouvez vous informer d’avantage sur :

https://www.entreprises.gouv.fr/politique-et-enjeux/brexit

http://www.douane.gouv.fr/articles/a14886-preparez-vous-au-brexit

Source : Douane Magazine. n°12

Cordialement, Eva PARENTE


Breaking News OEA

im_8905971711397144114

Obtention de la certification OEA s

 

C’est avec plaisir que nous vous communiquons qu’Evertrans a acquis la certification OEA s

(opérateur économique agréé sécurité )

(N° FR00164328)

Ce partenariat avec la douane est un label de qualité sur les processus sécurité-sûreté. Délivré par la douane française, cette certification est reconnue dans toute l’Union Européenne et dans les pays signataires d’accords de reconnaissance mutuelle. Ainsi, ce statut permet de distinguer les entreprises les plus fiables dans le secteur transport et logistique.

Une relation de confiance s’instaure avec la Douane qui devient notre partenaire, les échanges sont facilités avec les pays signataire d’accords internationaux reconnaissant le statut OEA. C’est pourquoi nous sommes fiers à présent d’en faire partie.

Les principaux avantages:

  • Réduction des contrôles  physiques de la marchandise
  • Notification préalable des contrôles douaniers
  • Facilitation des formalités douanières
  • Fluidification des flux douaniers et documentaires
  • Réduction des coûts liés à la sûreté
  • Réduction des délais de transit
  • En outre, un réel avantage concurrentiel dans les relations commerciales

Après les attentats du 11 septembre 2001 à New-York les autorités douanières américaines ont créé le programme américain « Customs – Trade Partnership against Terrorism » (C-TPAT), c’est un programme destiné à sécuriser les échanges commerciaux douaniers.

Ce protocole vise à sensibiliser les sociétés impliquées dans la chaîne logistique et les fabricants exportateurs aux procédures de contrôle pour lutter contre le trafic d’armes, d’explosifs, etc… Les fabricants concernés par l’exportation, hors UE, exigent de plus en plus aux logisticiens transporteurs d’être certifiés OEA Sûreté-Sécurité.

Pays signataires d’accords mutuels et réciprocités:

  • Etats-Unis : C-TPAT, Customs – Trade Partnership against Terrorism
  • Canada : PEP, Partenaire en protection
  • Chine : ACE, Advanced Certified Enterprise

Pour plus d’information sur l’OEA, merci de vous rendre sur le lien suivant Douane.

Cordialement,

L’équipe EVERTRANS


Venez aux nouvelles !

les_plus_beaux_arbres_du_monde_hetre_de_ponthus

 

Chers clients, chers partenaires,

 

Evertrans est heureux de vous communiquer que,

 

Ces derniers temps nous avons opéré quelques changements au sein de notre équipe. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que la famille Evertrans s’agrandit. Nous avons le plaisir de vous annoncer l’arrivée de deux nouvelles collaboratrices, Margaux et Angelina. Ce seront sans aucuns doutes des personnes sur qui vous pourrez compter.

Basant notre expertise transport sur les caractéristiques demandées, notre engagement est de vous offrir un service de qualité adapté à vos besoins et auquel vous vous attendez. Nos nouvelles collaboratrices contribueront et renforcerons cet engagement qu’Evertrans tient à préserver.

Margaux fait désormais partie du service client, pour la joindre : Tel /01.80.90.60.63 – Mail / margaux@evertrans.fr

Angelina est quant à elle au service commercial, pour la joindre également : Tel /01.80.90.60.63 – Mail / angelina@evertrans.fr

 

Enfin, Evertrans vous remercie une nouvelle fois de la confiance vous nous accordez chaque jour.

 

Bien cordialement,

L’équipe EVERTRANS

 

 


La Masse Brut Vérifiée des conteneurs (VGM)

5-shipping-container-cargo-ship

Réglementation SOLAS pour les conteneurs maritimes :

La nouvelle réglementation SOLAS est entrée en vigueur le 1er juillet 2016.

Suite à une multiplication des incidents causés par les fausses déclarations de poids des conteneurs, l’Organisation Maritime Internationale (OMI) a adopté un amendement à la Convention internationale sur la Sauvegarde de la vie en mer (SOLAS) afin de prendre des dispositions pour répondre à cette problématique. Il est donc maintenant obligatoire de transmettre la Masse Brut Vérifiée dit « VGM » (Verified Gross Mass).

C’est au chargeur du fret qu’incombe la responsabilité d’établir puis de déclarer au transporteur maritime la Masse Brut Vérifiée. Il existe deux méthodes pour calculer la masse totale brute d’un conteneur plein :

  • Méthodologie 1 : une fois l’empotage et la mise en place des scellés effectués, le chargeur doit alors à l’aide d’un équipement calibré et certifié peser le conteneur.

 

  • Méthodologie 2 : à nouveau le chargeur, pèse dans un premier temps l’ensemble des éléments empotés (palette, fret, matériaux emballages-protection-arrimage..) et y ajoute le poids du conteneur en lui-même. Le total des sommes est le poids à indiquer sur la déclaration VGM

 

A noter que selon la réglementation SOLAS, en l’absence de cette déclaration le conteneur ne pourra être chargé à bord du navire. Pour plus de renseignements merci de contacter notre service client.

 

Cordialement,

 

L’équipe EVERTRANS.

 

 

 

 


Restriction export

(suite…)


LIVRAISON EVENEMENTS SPORTIFS EURO 2016

 

Transport événements sportifs événementiel

Pendant la période de l’Euro 2016, Evertrans livre tous les jours vos plis, colis, palettes, sur l’ensemble des sites de la compétition.

Evertrans à mis en place une équipe dédiée de professionnel du transport et des moyens exceptionnels pour des livraisons express et sécurisées.

Spécialiste des solutions transports sur mesure, un interlocuteur dédié est à votre disposition au 01 48 67 17 17.

Sportivement.


EVERTRANS CONTRE LE CANCER

Depuis juillet 2015 Evertrans soutien activement la lutte contre le cancer des enfants, en mettant à disposition un véhicule avec chauffeur, pour la distribution dans les hôpitaux parisiens de corbeilles de fruits.

En devenant ange gardien pour le compte de l’association «Tout le monde chante contre le cancer », Evertrans espère participer utilement au bien être de ces enfants.

La team’.
Tout le monde chante contre le cancer


Sûreté fret aérien

En juillet 2015, Evertrans Cargo renforce sa position dans le domaine de la sûreté fret aérien en devenant AGENT HABILITE pour son agence de Roissy CDG.

Consultez notre service aérien à votre disposition. (en savoir plus…)

Aurélie.


Retour en haut de page
Track and Trace Contactez Evertrans par email